Catalogue raisonné

Nous présentons dans nos ouvrages des catalogues de cartes postales. Ceux-ci ont fait l’objet d’une recherche approfondie, d’un inventaire le plus complet possible, d’une analyse des vues et des mises en scènes historiques de ces dernières.

Nous n’utilisons pas le terme de catalogue raisonné, car sous ce vocable se dévoile une présentation systématique, ordonnée et intégrale des œuvres produites par le photographe, l’éditeur ou l’imprimeur…
L’adjectif « raisonné » renvoie à un travail de mise en ordre - travail à la fois analytique et synthétique.

Nous sommes en désaccord avec les catalogues que publient marchands et collectionneurs qui sous le terme raisonné n’éditent que les photos ou cartes postales dont eux ou leurs relations ont connaissance. Aucun travail analytique et temporel n’est fait ou produit. Le mimétisme et la répétition de complaisance sont parfois de mise et on retrouve ici et là les mêmes erreurs et omissions. Le travail de l’artiste, photographe, éditeur ou imprimeur s’en trouve réduit, bâclé voir compromis.

Nous laisserons le dernier mot à Pierre Rosenberg, conservateur, historien de l’art et collectionneur français et auteur de catalogues raisonnés remarquables
« dresser la liste complète des œuvres d’un artiste, c’est se pencher sur ses créations avec minutie, avec l’attention la plus scrupuleuse, c’est tenter de retrouver ses œuvres où qu’elles soient conservées, dans les musées comme dans les collections privées, les rechercher dans les salles de vente comme dans le commerce -tâche souvent délicate-, c’est étudier tous les documents qui se rapportent à ces œuvres et nous en rapprochent -archives et témoignages écrits, catalogues de vente, catalogues de musées et d’expositions, documentations photographiques, correspondances artistiques et privées...C’est enfin voir ses œuvres et surtout savoir, grâce à son œil, distinguer le vrai du faux (ou, pour être plus précis, du faussement attribué). C’est, en d’autres mots, se familiariser avec un artiste, entrer dans son intimité, mieux le connaître et s’efforcer toujours de mieux le comprendre, de lui rendre vie ».

A la une

  • Chaque deuxième mardi du mois un photographe à découvrir
    En juillet, Aurélien Pestel, Saïgon


    En savoir plus

  • L’Indochine aux Jeux
    En cette année 2024 sportive, nous mettons en valeur les sportifs de l’Indochine.

    Paris 2024

  • Vous avez dit "bizarre"
    Bizarres autant qu’étranges, insolites ou acadabrantesques, saugrenues ou drôles, à vous de choisir.


    A découvrir