Une collection de cartes postales

J’ai commencé donc à acheter des cartes postales du Vietnam en 1988.

J’achetais au gré de salons, foires et de vides greniers. Je collectionnais au feeling, à la beauté que je ressentais en regardant ces cartes postales.
Mes prix d’achat dépassaient rarement 15 francs.

Je n’avais point d’album, trop cher à mon gout, je gardais ma collection dans une boite à chaussure.

Un jour j’ai acheté un livre sur les cartes postales d’Indochine et j’ai entendu parlé pour la première fois de Dieulefils "l’éditeur de carte postale en Indochine".

Et puis après un voyage au Vietnam, j’ai décidé de ranger mes cartes postales, de les ordonner, les classer et de me documenter sur les prises de vues de ces photos. Car les cartes postales sont avant tout une photographie d’un espace de vie.

J’ai découvert de nouveaux éditeurs, de nouvelles vues de cette indochine mystèrieuse.

Et j’ai décidé de vous en faire profiter.

Voyager avec moi en 1900 dans cette contrée lointaine.

A la une

  • Chaque deuxième mardi du mois un photographe à découvrir
    En juillet, Aurélien Pestel, Saïgon


    En savoir plus

  • L’Indochine aux Jeux
    En cette année 2024 sportive, nous mettons en valeur les sportifs de l’Indochine.

    Paris 2024

  • Vous avez dit "bizarre"
    Bizarres autant qu’étranges, insolites ou acadabrantesques, saugrenues ou drôles, à vous de choisir.


    A découvrir