Pagode confucius ou Dame céleste - INDOCHINE cartes postales anciennes

Pagode confucius ou Dame céleste


Pagode de la Dame Céleste appelée aussi la Pagode Thiên Mu

La Pagode Linh Mu ou Thiên Mu (Dame Céleste) (4 km au S.O. de la Citadelle de Hue, sur la rive gauche de la Rivière des Parfums) est un sanctuaire bouddhique édifié au XVIIème siècle par le Seigneur Nguyên Hoàng (1525-1613), sur la colline Hà Khê. Selon la légende, celui-ci rencontra, lors d’une tournée d’inspection, une vieille femme, vêtue de rouge et de vert, qui lui indiqua l’emplacement de sa future capitale.

Après s’être installé à Kim Long (village situé à l’Ouest de la Citadelle), Nguyên Hoàng fit construire la pagode sur les lieux de l’apparition. Les Nguyên veillèrent constamment à associer le développement du sanctuaire à celui de la dynastie. En y installant un monastère bouddhiste, ils contribuèrent à attirer de nombreux bonzes réputés. En 1788, on y célébrait un culte au Génie de la Terre. En Juillet 1885, lors du soulèvement contre les autorités coloniales, l’Empereur Hàm Nghi (1872-1943) s’y réfugia provisoirement avant de se rendre à Tan So.

JPEG - 141.6 ko
Hué - Tour Confucius - établissement Fajolle 21 bis

L‘accès de la pagode, surnommée par les Français “Pagode de Confucius”, s’effectue par un large escalier. Le complexe religieux s’étend sur 4 ha et comprend plusieurs bâtiments.

JPEG - 142.5 ko
Hué - Tour Confucius - établissement Fajolle 21

Face à l’entrée, se dressent deux stèles de Thiêu Tri (1846) retraçant l’histoire de la pagode et de la tour. L’Empereur aimait s’y rendre et l’a chantée dans plusieurs de ses poèmes.

La Tour de la Source du Bonheur (Thap Phuoc Duyên) ou Tour de la Piété et de la Charité (Thap Tu Nhon), appelée à tort la “Tour de Confucius”, est une tour octogonale de sept étages (21 m) construite entre 1844 et 1846. Chaque étage symbolise les différentes réincarnations du Bouddha. A l’arrière, s’élèvent deux stèles, l’une de Thanh Thai (1899), l’autre de Khai Dinh (1920).

JPEG - 346.7 ko
Annam Hué
Sacrifice expiatoire Pagode Confucius
Thanh Ba Sépia 71

La tour Phuoc Duyen (source du bonheur) se dresse à 21m au dessus de la terrasse de la pagode. Chaque étage (sept au total) symbolise une réincarnation du Bouddha. Il s’agit en fait des 7 états de grâce, le dernier correspondant au Nirvana.

Les pavillons environnants abritent une cloche (Dai Hong Chung) (1710) de plus de 2 m et pesant plus de deux tonnes ainsi qu’une stèle (2,60 m sur 1,20 m) reposant sur une tortue (1715).

Une porte à triple entrée (Cua Tam Quan) s’ouvre sur le Temple du Grand Héros (Diên Dai Hùng) qui est consacré à Bouddha.

Les Temples du Génie Quan Vo (Quan Dê Miêu) et de la Déesse Quan Am (Diên Quan Am) se trouvent dans le prolongement.

Dans la cour, est exposée la voiture de Thich Quang Duc, premier bonze à s’immoler par le feu à Saïgon ( 11 Juin 1963), en signe de protestation contre les brutalités policières du régime de Ngô Dinh Diêm.

JPEG - 110.2 ko
Annam Hué - Tour Confucius - Films et Cinémas
@cartacaro888

Navigation

Toujours plus

Statistiques

Dernière mise à jour

samedi 23 juin 2018

Publication

582 Articles
37 Albums photo
Aucune brève
7 Sites Web
10 Auteurs

Visites

8 aujourd'hui
36 hier
32684 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés