Les animaux du Yen thé


Huit mois sur douze, le sol, les arbres et les herbes sont saturés d’humidité dans le yen-thé.
On marche sur une pourriture chaude où grouillent les serpents, les sangsues, les vers, les mille-pattes, les fourmis et les lucioles innombrables.

On découpe sa route à travers les taillis où gîtent les tigres, les léopards, les lynx, les chats-tigres, les renards rouges, les civettes et les fouines, où l’énorme bœuf noir à tête grise, le terrible gaur solitaire au cuir couturé de coups de griffes, car il charge les grands fauves qui redoutent son attaque, qui dort à l’abri des inextricables halliers de bambous.

JPEG - 138.3 ko
Indochine
Animal sauvage - Gaur
Nadal

Navigation

Mots-clés de l’article

Articles de la rubrique

  • Les animaux du Yen thé

Agenda

<<

2019

 

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311

Annonces

Chettys - Prêteurs d’argent


Vous vous êtes absentés


Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 15 août 2019

Publication

757 Articles
43 Albums photo

Visites

23 aujourd’hui
72 hier
2 visiteurs actuellement connectés