Les animaux du Yen thé

Huit mois sur douze, le sol, les arbres et les herbes sont saturés d’humidité dans le yen-thé.
On marche sur une pourriture chaude où grouillent les serpents, les sangsues, les vers, les mille-pattes, les fourmis et les lucioles innombrables.

On découpe sa route à travers les taillis où gîtent les tigres, les léopards, les lynx, les chats-tigres, les renards rouges, les civettes et les fouines, où l’énorme bœuf noir à tête grise, le terrible gaur solitaire au cuir couturé de coups de griffes, car il charge les grands fauves qui redoutent son attaque, qui dort à l’abri des inextricables halliers de bambous.

Indochine
Animal sauvage - Gaur
Nadal

A la une

  • 3 Mars 2024
    Salon à Saint-Martin-des-Champs
    Caroline REQUET y participera et présentera son ouvrage
    « Regard sur l’Annam »

    retraçant la vie de Auguste Thiriat photographe à Tourane, aujourd’hui Dalat, de 1906 à 1908.

    En savoir plus