Têtes de pirates exécutés


Têtes de pirates exécutés

Les pirates, bandits de grands chemins ou résistants contre la colonisation étaient pourchassés par l’armée française, tués lors de combats, emprisonnés, jugés, condamnés ou exécutés.

Les exécutions se faisaient selon le rite de la loi annamite, loi du pays, par décapitation.

Les cartes postales de ces exécutions ont été éditées. Certaines cartes représentent les têtes de ces suppliciés.

Ici nous avons deux cartes de l’éditeur Passignat regroupant pour la première 13 et la seconde 5 exécutions.

La première carte est la photographie d’un nommé Lepriol.
Dans une revue représentant ces têtes de condamnés on pouvait lire la légende suivante « têtes de pirates exécutés après leur évasion de la prison d’Hanoï ».

Tonkin - Têtes de pirates - Lepriol

Quand au photographe Lepriol, le site de la famille Dieulefils indique que celui-ci était le beau-frère de Dieulefils (soit le frère de sa femme, soit de mari de sa sœur ?) et que celui-ci était originaire du département du Morbihan (Baud).

Ces deux cartes, bien que peu fréquentes à la vente, ne sont pas très intéressantes à part ce fait particulier : Comment et pourquoi un photographe beau-frère d’un éditeur a donné l’autorisation et a vendu ses droits à un autre éditeur Passignat ?

Tonkin - Têtes de pirates n°1 - Passignat - 47
Tonkin - Têtes de pirates n°2 - Passignat - 48

Vos rendez-vous

<<

2022

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Pour Vous

La vie de Cartacaro.fr

Dernière mise à jour

vendredi 22 avril 2022

Publication

936 Articles
69 Albums photo

Visites

1 visiteur actuellement connecté