Dong Khanh (1885 - 1889)


Dong Khanh 1885-1889

Né en 1862, neveu et fils adoptif de Tu Duc, frère aîné de Kiên Phuc et Ham Nghi, couronné le 20 septembre 1885 à l’âge de 23 ans.

La révolte des lettrés, dont son prédécesseur Ham Nghi était le symbole, fit de lui un souverain discuté pendant que la France grignotait la souveraineté interne du Viêt Nam, dénaturant l’esprit du Traité de Protectorat de juin 1884

En novembre 1887 fut créée l’Union Indochinoise dirigée par un gouvernement français (il disposait, seul fonctionnaire avec le président de la République, du droit de grâce).

L’empereur, malgré son isolement et son manque d’expérience politique, rechercha auprès de l’autorité coloniale les moyens de moderniser le pays.

Malade et déçu du mauvais vouloir de la France, il mourut le 28 janvier 1889 de fièvre paludéenne, et non d’empoisonnement comme le bruit en avait couru.

Sépulture de l’empereur Dong Khanh

Annam Hué - Tombeau de Dong Khanh

Cour d’honneur - Thanh Ba bleu 59

JPEG - 347.2 ko
Annam Hué
Tombeau de Dong Khanh Cour d’honneur
Thanh Ba bleu 59

Annam Hué - Tombeau de Dong Khanh

Sépulture - Thanh Ba bleu 60

JPEG - 355.7 ko
Annam Hué
Tombeau de Dong Khanh Sépulture
Thanh Ba bleu 60

Navigation

Toujours plus

  • Dong Khanh (1885 - 1889)

Annonces

Fêtes et cérémonies


Editeur Fajolle frères 1920