Sisowath - 24 avril 1904 – 9 août 1927

dimanche 6 juin 2021

Preah Bat Sisowath
Né en 1840 à Oudong, comme beaucoup de princes cambodgiens de l’époque, Sisowath passe une partie de sa jeunesse à Bangkok.
En 1860, alors que la lutte entre ses deux demi frères Norodom et Si Votha fait rage et que le premier nommé doit fuir au Siam et que le second prend le maquis, il décide de rester à Phnom Penh. La querelle se termine par le retour sur le trône de Norodom et l’exil de Sisowath à Bangkok.
En 1865, il décide de rejoindre Saïgon et de se mettre sous la protection des Français.
En 1867, il participe aux côtés de ses nouveaux protecteurs à la lutte contre l’insurrection de Po Kombo ; en récompense, le gouverneur de Cochinchine fait pression sur son demi-frère pour qu’il puisse rentrer au Cambodge.
En 1885-1886, de nouvelles émeutes éclatent, durant lesquelles Sisowath participera personnellement à la répression, ce qui ne fera qu’accroître son crédit auprès des Français et la suspicion de Norodom. À plusieurs reprises, quand le monarque se montre réticent à appliquer les réformes voulues par les protecteurs, ceux-ci menacent de le déposer au profit de son demi-frère. Aussi, quand le roi décède, le 25 avril 1904, les Français font pression pour que tout naturellement Sisowath accède au trône. Après les relations tumultueuses entre Norodom et les autorités coloniales, le nouveau règne fut marqué par une relative harmonie entre la cour et les représentants du protectorat.


Pour aller plus loin

Et aussi

  • Sisowath - 24 avril 1904 – 9 août 1927

A la une

Deuxième mardi de chaque mois
Un photographe à découvrir.

NOVEMBRE , RAYMOND BONAL , Haïphong

Soutenez Cartacaro

Vous pouvez effectuer un don du montant de votre choix, il servira à couvrir les frais d’hébergement du site engagés.